Recherche-Formation-Expertise

Tel: (+226) 20 97 01 02

Installation officielle du ministre de la Santé

17. 02. 28

Le jeudi 23 février 2017, soit trois jours après le remaniement ministériel, a eu lieu la cérémonie officielle de passation de services des ministres nouvellement nommés le 20 février 2017, dont celui de la Santé. Ce ballet de passation a débuté avec l’installation du Pr Nicolas MEDA dans son fauteuil au Ministère de la Santé qui jusqu’à sa nomination dirigeait le Centre MURAZ de Bobo Dioulasso (Institut burkinabé de recherche pour la santé).

 

 

A cette occasion, le secrétaire général du gouvernement avant de prononcer la formule marquant l’installation officielle des ministres, a rappelé les attentes que le Chef de l’Etat et son Premier ministre ont énumérées lors de la première prise de contact avec le nouveau gouvernement. « Le gouvernement est au service du peuple. Il doit impérativement travailler à satisfaire les nombreuses attentes des populations » a-t-il indiqué. Il les a donc invités à se mettre à la tâche sans attendre.

Le ministre sortant n’a pas manqué de beaux mots à l’endroit de celui qui le succède. « Je pars aujourd’hui tout content parce que celui qui est installé comme ministre de la Santé, n’est personnes d’autre que l’un de ceux qui m’ont appris les B.a.-ba de l’art médical qui m’ont été utile pour la gestion de ce ministère. Je lui dis simplement d’être comme il l’a été quand je le connaissais en tant qu’apprenant, grand frère », confie-t-il.

Le Pr MEDA pour sa part s’est réjoui de la confiance placé en lui par le Président du Faso et le Premier ministre pour relever les défis du secteur de la Santé inscrit dans le programme présidentiel et converti dans le Plan national de développement économique et social (PNDES). Ces principaux défis étant « la promotion de la santé, ou de tirer tous les avantages du dividende démographique ». Ainsi que l’amplification de la politique centrale de gratuité des soins et toutes les reformes du secteur sanitaire déjà engagées par son prédécesseur.

Comme pour marquer leur approbation à ladite nomination ainsi que leur soutien au nouveau ministre de la santé, des personnalités ont gratifiées la cérémonie de leur présence. 

Présent à la cérémonie, les directeurs régionaux de santé, son excellence monsieur l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, la représentante du CDC à Ouaga, la coopération française sans oublié la forte délégation venue du Centre MURAZ, tous ont accompagné le Pr Nicolas MEDA dans cette nouvelle démarche avec à l’appui des messages de vives félicitations et d’encouragement.

De ce qui ressort, cette cérémonie de passation de service a été de loin la mieux réussie. Qu’à cela ne tienne, les attentes des populations sont nombreuses et des défis restent à relever par le nouveau ministre de la santé.   

 

 

 

Par : SCRP-CM