Recherche-Formation-Expertise

Tel: (+226) 20 97 01 02

Déclaration linéaire du directeur de la lutte contre la maladie a l’occasion de l’exercice de simulation sur la gestion de cas a virus Ebola

16. 10. 27

L’épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE) en Afrique de l’Ouest a mis en évidence les insuffisances dans les systèmes nationaux de réponses aux urgences. Bien que l’épidémie soit terminée, la survenue de cas sporadiques au niveau de la Guinée et du Libéria constitue une préoccupation majeure de la surveillance épidémiologique au Burkina Faso.

 Bien qu’aucun cas n’a été notifié au Burkina Faso, le Ministère de la santé dispose d’un plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de MVE, aussi des équipes d’intervention rapide et de prise en charge ont été formées et mises en place à tous les niveaux( Central, DRS, CHU/CHR, DS).

C’est dans le cadre du renforcement de cette surveillance que le Ministère de la santé envisage la réalisation d’un exercice de simulation pratique sur la gestion d’une situation urgente orientée vers les cas de MVE. Cet exercice de simulation pratique se déroule actuellement à Bobo-Dioulasso et durera cinq(05) jours depuis la préparation jusqu’à la mise en pratique des différentes équipes.

Le but de l’exercice est de permettre la mise en pratique des plans et directives, et des procédures opérationnelles standards dans le cadre de la gestion de la MVE en particulier et des urgences de santé publique en général. L’exercice vise donc à détecter précocement et répondre en temps opportun et efficacement à une urgence, dans le contexte de la préparation à Ebola.

L’exercice teste les capacités opérationnelles c’est-à-dire le déploiement des équipes dans un contexte le plus réaliste possible. La portée des activités comprend la détection des cas, la communication de risque et la coordination au niveau régional et de district. Ainsi, cette simulation a permis de tester le dispositif mis en place par le LNR-FHV en termes de confirmation de cas suspects de MVE au Burkina Faso. La confirmation du cas suspect de maladie à virus EBOLA  a été  faite en temps réel  le même jour au LNR-FHV au Centre MURAZ et le résultat a été rendu le même jour. Le dispositif mis en place par le LNR-FHV en termes de confirmation de cas suspects de MVE au Burkina Faso est fonctionnel et permettra de gagner énormément de temps en cas d’épidémie.