Recherche-Formation-Expertise

Tel: (+226) 20 97 01 02

L'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en visite au Centre MURAZ à Bobo-Dioulasso

17. 02. 14

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Young était en visite de courtoisie au Centre MURAZ le vendredi 10 février 2017 à Bobo-Dioulasso. Cette visite de courtoisie avait pour objet d’une part de rendre un vibrant hommage aux chercheurs de ce centre d’excellence et d’innovation pour une recherche de qualité au service de la santé publique, d’autre part de s’enquérir de l’état des lieux et de leurs conditions de travail.

 

Dite de courtoisie, elle s’inscrit dans le cadre de la consolidation des relations entre le peuple américain et le Centre MURAZ. L’occasion a été donnée a l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso de prendre connaissance du Centre. De sa création en 1939 à aujourd’hui en passant par son évolution, ses objectifs, ses missions, ses défis et autres, tout à été décliné par le Dr Hama DIALLO, Directeur Scientifique du Centre MURAZ à travers une présentation.

Le Dr Hama DIALLO dans son intervention n'a pas manqué  de présenter à son SEM, les deux derniers YALI du Centre MURAZ que sont les DrsThierry GUIGMA et Arsène SANON. En rappel, le YALI (Young African Leaders Initiative) est une initiative du Président Obama datant de 2010 dont l’objectif est de soutenir les jeunes leaders africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, renforcer la gouvernance démocratique et améliorer la paix et la sécurité dans le continent africain. 

    

Etablissement publique de santé, le Centre MURAZ intervient également dans la formation de la ressource humaine dans le domaine sanitaire et l’expertise par les prestations de service de laboratoire de haut niveau et la proposition de compétences de haut niveau pour les consultations d’expertise nationale et internationale. Ses ambitions actuelles sont de se positionner comme un  centre de référence scientifique et d’expertise au service du développement sanitaire et devenir un centre régional d’excellence en recherche scientifique transnationale pour la santé.

Cependant, des obstacles comme la vétusté de la plateforme des laboratoires, la pauvreté de l’environnement technologique, le déficit de trésorerie, la déclinaison de la visibilité scientifique entravent sérieusement l’atteinte de ses ambitions ont été relevés par le Directeur Scientifique du Centre MURAZ. D’où la nécessité pour lui de relever les défis infrastructurel, logistique, technologique, humain et scientifique.

   

Après ce temps d’échange, Andrew Young accompagné de sa délégation et de l’ensemble du personnel a terminé son séjour par la visite des laboratoires du Centre MURAZ, notamment le Laboratoire National de Référence (LNR) ainsi que le Laboratoire pour l’essai clinique Ebola (EBOVAC2).

 

A l’issue de cette visite, SEM Andrew YOUNG a laissé entendre que l’appui à la recherche scientifique est une des priorités inscrites dans son cahier de charge. De ce fait, il s’est engagé à tout mettre en œuvre pour être ce « trait d’union » entre le monde scientifique du Burkina Faso et le peuple américain. Une promesse appréciée à sa juste valeur par les chercheurs du Centre MURAZ.

 

                                      Photo de famille avec son Excellence Monsieur Andrew YOUNG, ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique.

 

Par : SCRP-CM