Recherche-Formation-Expertise

Tel: (+226) 20 97 01 02

PROMISE-VAL

16. 10. 24
posted by: Amadou KABA
Affichages : 1102

Intitulé : Promotion de la santé en milieu rural au Burkina Faso : valorisation de la stratégie des paires-conseillères pour améliorer la survie de l’enfant en zone rurale du Houet (PROMISE-VAL)

Dpt/Unité : DSP/SME

Code MURAZ : 10 SP 02

Sponsor : FONRID/MESRI-BF

Budget : 59 990 US $

Dates prévues pour la mise en œuvre :

Janv./2015 à Déc./2017

Equipe de recherche et partenariats établis :

·         PI: Hama Diallo (CM/BFA)

·         Co-investigators : Nicolas Meda (UO/BF), Thorkild Tylleskar (UiB/Norvège), Germain Traoré (ENSP/BF) et MCD/Dandé

Sites de mise en œuvre au BF: 30 villages du district sanitaire de Dandé, Houet

Contexte/justification :

Le Burkina Faso reste un pays de forte mortalité infanto-juvénile estimée par l’UNICEF à 89 pour 1000 en 2015. Ce fléau est encore plus marqué en milieu rural où des taux de mortalité périnatale et infantile respectivement de 79 et 113 pour 1000 ont été observés. L’allaitement exclusif (AE) durant les 6 premiers mois de la vie est une intervention démontrée comme l’une des stratégies les plus efficaces au niveau populationnel pour réduire significativement le taux de mortalité infantile.

Nous avons conduit de 2006 à 2008 l’étude PROMISE-EBF (www.clinicaltrials.gov NCT00397150) à base communautaire pour la promotion de l’AE dans 24 villages de la région de Banfora en milieu rural du Burkina Faso. L’intervention a consisté en la promotion de l’AE au cours des 6 premiers mois de vie par des paires-conseillères, des femmes recrutées au sein des communautés locales et formées à leurs tâches par notre équipe de recherche. Les taux rapportés de pratique de l’AE ont doublé dans le bras interventionnel, passant de 40% à 80%.

Le présent projet vise à combler les défaillances observées lors de l’implémentation de l’étude PROMISE-EBF qui était de nature expérimentale. Nous ambitionnons ici d’assurer la pérennisation d’une intervention jugée efficace, faisable et bien acceptée par les communautés rurales qui l’ont expérimentée au Burkina Faso en renforçant la compétence d’agents communautaires formés et sensibilisés à leur rôle potentiel dans la promotion de la santé. Le projet permettra aussi de mieux comprendre et analyser les mécanismes de passage de la recherche expérimentale (essai) à la recherche d’implémentation (translationnelle) à travers une enquête auprès des prestataires de service, des bénéficiaires au sein de la communauté et aussi des acteurs clés du système local de santé.

Question de recherche/hypothèse :

-       Le passage à l’échelle de la stratégie des paires-conseillères est-il faisable dans une région autre que le site expérimental ?

-       Peut-on élargir le paquet d’activités confié aux paires-conseillères à d’autres interventions bénéfiques pour la mère et son bébé?

Objectifs :

Principal :

·         Valoriser la stratégie des paires-conseillères pour améliorer la survie de l’enfant en milieu rural au Burkina Faso

Secondaires :

·         Renforcer les capacités d’agents communautaires sur la promotion des bonnes pratiques nutritionnelles de l’enfant en milieu rural  du Houet, Burkina Faso ;

·         Renforcer le rôle de ces agents communautaires dans la promotion de l’utilisation des services de maternité pendant la grossesse, à l’accouchement et dans le post-partum précoce ;

·         Collecter des informations sur les obstacles liés à la communauté ou au système local de santé et qui empêchent le passage à l’échelle d’interventions ayant fait la preuve de leur efficacité scientifique pour améliorer la survie de l’enfant ;

·         Elaborer un guide scientifique, opérationnel et contextualisé au Burkina Faso sur le passage à l’échelle d’interventions en santé dont les effets bénéfiques pour la survie de l’enfant sont avérés.

Résumé des méthodes d’étude:

Il s’agit d’un projet de recherche-évaluation avec une approche méthodologique de type «avant»/ «après», l’évaluation étant faite avant la mise en œuvre de l’intervention, puis quelques temps (wash-out period) après celle-ci. Au total 31 villages du district sanitaire de Dandé (Province du Houet, BF) ont été sélectionnés selon les critères utilisés dans l’étude PROMISE-EBF et dans 3 départements administratifs contigus pour permettre un effet diffus de l’intervention à une plus grande aire géographique. Après la sélection des villages, des rencontres communautaires ont été organisées dans chaque village afin de sensibiliser la population sur les objectifs et les méthodes du projet. Le processus se termine par la sélection de 2-4 paires-conseillères pour chaque village selon sa population. Une enquête de base a été conduite dans les CSPS dont relevait chaque village d’étude sur les indicateurs de mortalité maternelle et infantile, les indicateurs nutritionnels et ceux relatifs à l’utilisation des services de maternité. Une formation a été organisée pour l’ensemble des paires-conseillères et des kits adéquats leur seront remis pour faciliter le travail sur le terrain. Une collecte régulière des données sera faite sur un échantillon de femmes et leurs enfants en milieu communautaire mais aussi au niveau du CSPS, 12 et 24 mois après le début de l’intervention. Une enquête qualitative permettra de mieux cerner les barrières perçues ou objectives à l’implémentation d’un tel projet et à sa pérennisation. L’atelier de restitution permettra aux différents acteurs du projet et aux autorités sanitaires nationales de tirer des leçons pertinentes.  

Principales activités menées jusqu’en Août 2016 :

·         Conduite de l’enquête de base dans les CSPS et villages d’étude

·         Sélection des villages d’étude

·         Organisation de rencontres communautaires

·         Sélection de paires-conseillères

·         Formation des paires-conseillères

·         Elaboration d’outils de collecte adaptés à des analphabètes

Principaux résultats obtenus jusqu’en Août 2016 :

·         Rapport d’enquête de base avec données socio-sanitaires pour la sélection des villages d’étude

·         31 villages sélectionnés pour servir de sites interventionnels dans le DS de Dandé

·         Organisation de 31 rencontres communautaires

·         73 paires-conseillères sélectionnées pour délivrer l’intervention avec une moyenne de 2 par village

·         Formation de73 paires-conseillères sur leur rôle y compris la collecte de données

·         Elaboration d’outils de collecte adaptés à des analphabètes

Valorisation planifiée ou effectuée des résultats du projet

·         Articles planifiés : 3 communications orales  planifiées : 4 posters planifiés: 2

·         Autres : note de politique (1), atelier de restitution des résultats (1)

Autres retombées pertinentes du projet

·         Emplois potentiels (contrats de travail) : 2 contrats à temps partiel (enquêteurs de terrain), soutien financier sous forme de tontine aux paires-conseillères (n=73).

Perspectives

·         2016 : (Sept-Déc.) : phase d’implémentation (fourniture de l’intervention, supervision, collecte données)

·         2017 : phase d’évaluation (enquête de contrôle, saisie-analyse des données, reporting)